Comment résilier son assurance auto ?

La voie normale pour résilier un contrat d’assurance auto consiste à envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception, à son assureur pour l’informer de la décision, et ce, deux mois avant la date d’anniversaire de souscription. Depuis la mise en place de la loi Hamon une assurance peut être résiliée à tout moment et sans motif particulier.

Résilier un contrat d’assurance auto

De multiples raisons peuvent amener un particulier à vouloir résilier son assurance auto, par exemple une offre d’assurance plus adaptée, de meilleures garanties, un tarif plus avantageux, etc. Depuis la mise en place de la loi Hamon en 2015, il est d’autant plus simple de mettre fin à un contrat d’assurance après une année d’engagement et sans raison. Un contrat peut également être rompu en présence de certaines situations comme la vente du véhicule, un déménagement, le vol ou la mise au rebus du véhicule. Pour résilier un contrat d’assurance dans le cadre d’une vente, il faut faire parvenir à l’assureur concerné une lettre recommandée avec accusé de réception en joignant une copie du certificat de cession qui prouve la vente du véhicule.

Informer son assureur

De multiples situations peuvent mener à résilier son assurance auto. Si un véhicule n’a plus besoin d’être assuré parce qu’il est définitivement hors service, l’assuré dispose d’un délai de 20 jours pour mettre fin au contrat d’assurance. Lettre recommandée avec AR est de rigueur et permet de mettre fin à une assurance auto à tout moment. Sur Internet, il est possible de trouver un modèle de lettre de résiliation assurance auto pour des motifs différents. Il suffit de personnaliser la lettre de résiliation et de l’envoyer par lettre recommandée à son assureur. Vous pouvez également vous rendre directement à la compagnie d’assurance pour remettre la lettre de résiliation en main propre.

L’importance de respecter le préavis

Pour résilier son assurance auto, il est important de toujours respecter le délai de préavis pour avertir l’assureur d’une décision. Le préavis de résiliation est variable et il convient de se référer à son contrat d’assurance pour ne pas rencontrer de difficulté, notamment au cas où il y aurait un sinistre par exemple, un vol ou un incendie du véhicule. Dans ce cas de figure, l’assureur pourrait refuser de vous indemniser si la résiliation n’est pas conforme aux conditions du contrat. Il est aussi possible de transférer ou de suspendre momentanément une assurance auto. À chaque cas de figure, un assureur peut proposer une solution.

Qu’est ce que la responsabilité civile d’une assurance voiture ?
Assurance auto impayée : Quelles sont les conséquences ?