Jeune conducteur et surprime d’assurance auto, une injustice ?

Les compagnies d’assurance calculent la prime d’assurance en fonction de l’âge du conducteur, des options choisies, mais aussi de ses antécédents. Avec les jeunes conducteurs, le risque d’accident est plus important. Ainsi, la plupart des assureurs pratiquent une surprime. Mais est-ce justifié ? Comment trouver le meilleur contrat d’assurance jeune conducteur ?

Qui peut-on appeler des jeunes conducteurs ?

Selon l’article A 335-9-1 du Code des assurance, les assureurs peuvent appliquer une surprime à une assurance jeune conducteur ou conducteur novice, notamment aux souscripteurs titulaires d’un permis de conduire de moins de 3 ans ainsi qu’à ceux qui n’ont pas jamais été assuré. Il faut cependant noter qu’ici, l’âge ne compte pas, c’est l’expérience au volant qui est évaluée par les compagnies d’assurance. En tout cas, la surprime est justifiée, puisque le risque pour les compagnies d’assurance est plus élevé.

Une surprime est aussi possible si l’assuré a repassé toutes les épreuves après l’annulation de son permis de conduire ou s’il a reçu un malus. Il est bon à savoir qu’avec le système du bonus-malus, la cotisation est majorée après chaque déclaration d’accident responsable.

Qu’est-ce qui détermine le montant de la prime ?

Après avoir obtenu votre permis de conduire, la prime est normalement plus élevée pendant les trois premières années, car les risques pour l’assureur sont plus grands. La majoration est maximale la première année, s’élevant à 100 %, puis à 50 % la deuxième année et 25 % la troisième année. Si vous n’avez pas déclaré de sinistre responsable, la surprime disparaît à la quatrième année.

Le montant de la cotisation va également dépendre du type de véhicule (âge, marque, prix d’achat, puissance, etc.). Pour les novices, il vaut mieux se tourner vers une voiture de faible valeur et puissance pour réduire la facture. Enfin, l’assurance au tiers est la moins onéreuse, mais aussi la moins couvrante. Toutefois, c’est le choix à privilégier si vous avez un petit budget. Néanmoins, si vous utilisez votre véhicule régulièrement, ajoutez des garanties supplémentaires.

Quelle solution pour dénicher la meilleure offre ?

Si vous faites partie de la catégorie « jeune conducteur », il est conseillé de mettre en concurrence les compagnies d’assurance pour profiter des meilleures offres. En effet, outre les options choisies, chaque prestataire peut fixer librement ses prix. Pour gagner du temps dans les recherches, utilisez un comparateur d’assurance. Cet outil gratuit vous permet d’accéder à toutes les formules d’assurance jeune conducteur correspondant à votre profil seulement en quelques clics. Il suffit d’entrer les informations sollicitées à l’instar de la date d’obtention de votre permis de conduire, vos antécédents de conduite, la formule choisie, etc. Si une offre vous intéresse, il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur le site de la compagnie de votre choix pour obtenir plus de détails et confirmer.

Assurance temporaire : pourquoi la souscrire ?
Comment résilier son assurance auto ?